Accueil-ancien

Tout d’abord il y a le regard qui se pose, qui s’attarde quelquefois, et c’est souvent, au moment où l’on voudrait conserver cette image pour toujours que l’on aimerait cliquer des yeux et avoir le secret de pouvoir imprimer les photos dans notre mémoire.

Mais là c’est du pur rêve. Alors, on fait en sorte de ne pas trop regretter ces images entrevues mais tellement éphémères en faisant corps avec son appareil photo. C’est pourquoi il ne me quitte jamais.

J'ai toujours aimé photographier l'être humain, j'aime le sourire qu'il m'adresse, amusé de l'intérêt que je lui porte, après m'avoir observé en train de capter son regard. C’est pour ce sourire, cet échange complice, que j’aime à immortaliser ces visages.

C’est une communion dont je ne peux me passer et c’est pourquoi la plupart de mes photos sont « habitées » par l’humain